Menu

Comment choisir un chauffe assiette ?

Vous invitez régulièrement des convives pour qu’ils puissent découvrir tous les avantages de votre cuisine. Toutefois, après quelques minutes, les plats ont tendance à refroidir, ce qui est problématique pour un second service. La meilleure solution consiste à adopter un appareil spécifique. Grâce à cet article, vous aurez tous les éléments pour apprendre comment choisir un chauffe-assiette.

Pourquoi utiliser un tel chauffe-plat ?

Le repas est prêt, mais dès que vous enlevez la casserole du feu ou retirez le plat du four, la température a tendance à diminuer très rapidement. Lors d’un second service, les mets seront pratiquement froids et certains auront une mauvaise expérience de votre cuisine. En parallèle, il y a souvent des restes à la suite d’un repas assez copieux ou si vous ne maîtrisez pas forcément les proportions. La meilleure solution consiste à le réchauffer pour le dîner ou le lendemain, mais les aliments auront tendance à se dessécher.

  • Un four et une gazinière par exemple permettent de cuire les aliments, vous augmentez donc la température rapidement.
  • Avec ces appareils, votre repas aura tendance à se dessécher, c’est pour cette raison que les pâtes réchauffées sont souvent indigestes.
  • Il faut donc un chauffe-plat, car il augmente la température, mais elle ne permet pas de prolonger la cuisson.

De plus, il faut quelques minutes seulement pour que votre plat soit prêt à la dégustation. Les modèles les plus performants vous demandent moins de 5 minutes pour un repas complet. Il est aussi possible d’installer cet appareil sur la table pour que les convives profitent de cette chaleur tout au long du repas. De ce fait, la température sera la même au début et à la fin du service.

Les critères à prendre en compte

Pour sélectionner un chauffe-plat ou un chauffe-assiette, vous devez forcément vous attarder sur plusieurs informations, dont la puissance. Plus cette dernière est élevée, plus il sera possible de réchauffer rapidement vos plats ou vos ustensiles. Si les modèles les moins attrayants demandent près de 8 à 10 minutes, d’autres sont très satisfaisants avec 5 minutes au maximum pour un plat classique. Il faut aussi regarder avec attention la dimension pour que vous puissiez installer un plat susceptible d’être utilisé pour le four. La largeur et la longueur sont les deux éléments les plus importants, mais soyez vigilant !

En effet, un chauffe-plat peut rapidement être encombrant sur la table surtout si celle-ci n’affiche pas une dimension très importante. Nous vous conseillons d’acheter un produit assez discret.

Attention à l’alimentation

Les fabricants connaissent votre besoin de praticité et ils vous proposent donc divers produits.

  • Vous avez la version électrique qui nécessite un câble, cela vous permet d’avoir la température voulue si vous disposez d’un thermostat.
  • Le câble peut être amovible, vous pouvez ainsi l’enlever lorsque vous déposez votre chauffe-plat sur la table, c’est pratique surtout si vous n’avez pas une prise à proximité.
  • Le chauffe-plat peut aussi fonctionner avec des bougies classiques, plusieurs seront nécessaires en fonction de votre repas et du contenant.
  • Ces bougies sont pratiques, car vous avez un appareil nomade, vous pouvez donc l’installer où vous souhaitez que ce soit dans la cuisine, sur la table, à l’intérieur ou à l’extérieur.

Il n’existe pas un modèle plus intéressant qu’un autre, il faut impérativement prendre en compte vos besoins. Ce sont ces derniers qui vous permettent de dénicher la perle rare, mais nous aurions tendance à vous conseiller le chauffe-plat avec des bougies pour une utilisation occasionnelle afin de jouir d’un maximum de praticité. De plus, ce fonctionnement est très performant et il est utilisé pour d’autres préparations comme la fameuse fondue et la raclette, le fromage fond très rapidement avec cette astuce économique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *